accueil

Le concept « Exercise Medicine » ou « Exercise Therapy » a initialement été lancé en Amérique du Nord en 2007 sous l’impulsion de l’American College of Sports Medicine, et est maintenant implémenté en Europe. Ce concept se fonde sur une quantité considérable de données probantes selon lesquelles l’activité physique réduit le risque de développer certaines maladies chroniques et possède un rôle préventif majeur en terme de santé. Par ailleurs, à côté de la prévention, il est actuellement unanimement reconnu par la communauté médicale que l’exercice physique structuré joue un rôle fondamental dans la prise en charge thérapeutique de nombreuses maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension artérielle, la maladie coronarienne, l’ostéoporose, la dépression, les pathologies neurologiques ou encore, et non des moindres, le cancer. Par exemple, l’exercice physique initié après le diagnostic d’un cancer permet de diminuer le risque de récidive et d’améliorer l’espérance de vie. Il diminue également les effets secondaires de différentes thérapies, et améliore les capacités fonctionnelles et la qualité de vie des patients cancéreux. Ceci a d’ailleurs été porté à la connaissance du grand public en 2012 (Le Monde 21.02.2012).

 
Il s’avère néanmoins indispensable que ces exercices physiques s’inscrivent dans un programme adapté et structuré associant exercices cardio-vasculaires d’endurance et exercices de résistance (musculation), et soit supervisé par des professionnels de la santé associant médecins et kinésithérapeutes.

 
Au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, nous développons actuellement un programme supervisé d’exercices physiques destiné aux patients atteints de cancers (sein et prostate, entre autre), de maladies pulmonaires chroniques, de Parkinson ou encore de dépression.  Ce type de programme est en pleine expansion.

 
Dans ce contexte, l’organisation d’un symposium dédié à l’« Exercise Medicine » représente une initiative originale visant à valoriser, dans notre système de soins de santé, l’activité physique en terme de prévention et de traitement des maladies chroniques, à promouvoir les programmes d’exercice physique structurés et encadrés par des professionnels de la santé certifiés (médecins, kinésithérapeutes et ergothérapeutes), et enfin à sensibiliser et accroître le nombre de professionnels de la santé évaluant les patients, leur prescrivant de l’activité physique et leur offrant des conseils à ce sujet.

La première édition de notre symposium « Exercise Medicine » organisée en mai 2014 à Bruxelles fut une excellente réussite tant au niveau de la qualité scientifique des orateurs qu’au niveau du nombre de participants.  Au vu du programme actuellement établi pour la seconde, nous sommes convaincus que celle-ci le sera autant !